TVA nouvelles, publié le 17 octobre 2020

Les effets de la pandémie se répercutent lourdement sur les dons d’organes alors que près de 800 personnes sont en attente d’une greffe au Québec.

Cette situation s’explique notamment par le creux historique de dons alors qu’il n’y en a eu que deux en avril, du jamais vu en vingt ans. Cette statistique s’ajoute au fait qu’il n’y a qu’un pour cent des gens décédés qui peuvent devenir un donneur et il faut être capable de les retracer.

Continuer sur le site de TVA nouvelles

Don d’organes

Partagez cet article, choisissez votre plateforme!

Restez informé.e



    Événements

    Les événements de la Maison des greffés permettent de soutenir financièrement les personnes en attente d’une greffe.

    En savoir plus